top of page

Visiter un village Alzheimer : toujours une grande source d’inspiration

J'ai eu l'opportunité de visiter en avril le «premier» village Alzheimer canadien, inspiré des modèles européens. Il n’est pas surprenant que ce village soit situé en Colombie-Britannique, car il profite d'un climat idéal pour son développement. En effet, les villages Alzheimer européens mettent beaucoup d’emphase sur l’accès direct à l’extérieur. Je tiens à remercier Mesdames Lovas et McDonald pour l'organisation de cette visite et leur générosité lors de la découverte des lieux.


J’étais très heureux de constater que le concept d'avant-scène et d'arrière-scène est au cœur de ce village Alzheimer. Les activités sans valeur ajoutée sont reléguées en arrière-scène, permettant ainsi aux résidents de se concentrer sur des activités stimulantes et enrichissantes.


J'ai été particulièrement marqué par les couleurs vives et accueillantes des maisonnées, la taille optimale du village (ni trop grand, ni trop petit) et l'aménagement intérieur des maisons. Les tables de cuisine de type résidentiel, sans aucune table marguerite, renforcent l'impression d'être dans une véritable maison. Chaque chambre privée est équipée d'une douche italienne, offrant confort et accessibilité.


Les résidents jouissent d'une liberté totale, avec aucune porte barrée. La technologie, telle que les caméras, les détecteurs de chute et les dossiers médicaux électroniques, est discrètement intégrée pour assurer la sécurité des résidents sans entraver leur autonomie ou le caractère résidentiel des lieux.


Les repas sont préparés en deux étapes pour encourager la participation des résidents. La première étape se déroule dans une cuisine centrale, tandis que la finition a lieu dans chaque maisonnée. Les résidents qui en ont la capacité peuvent alors participer à la finition du repas. Ce principe est aussi adopté dans le village Alzheimer en France. Il s’agit d’un bon compromis entre efficacité et sollicitation des capacités résiduelles des résidents… Fait notable, aucune modification des textures n'est effectuée dans ce milieu de vie.


Le personnel ne porte pas d'uniforme et il n'y a pas de poste infirmier, créant une atmosphère plus chaleureuse et moins institutionnelle. Un centre de jour est également présent au sein du village pour diversifier les activités et les services offerts aux résidents et visiteurs.


Alors, à quand un village de ce type au Québec? Plus il y a de modèles d'hébergement différents, plus grandes sont les chances de satisfaire les besoins et les attentes de chacun.

 

Programme de formation de type multimodal sur les soins aux aînés


Quelle est la perte de poids annuelle que l’on peut anticiper d’observer chez des aînés avec le vieillissement normal? Si l’aîné est atteint de la maladie d’Alzheimer, est-ce que la perte de poids va s’accélérer? Pour connaître la réponse ces questions, il faut suivre cette formation :


3.04 : La relation entre le poids, le vieillissement normal et les troubles neurocognitifs majeurs


Pour en savoir plus, suivre ce lien.

 

Guide Phare : le prochain webinaire est le 28 avril 2023 à midi.


Chaque mois, un webinaire Phare est offert afin de soutenir les organisations à construire ou rénover un milieu d’hébergement adapté pour les aînés atteints de problèmes cognitifs. De même, le guide Phare explique les facteurs essentiels à considérer pour offrir une belle qualité de vie aux résidents. Vous ne voulez pas manquer le prochain webinaire qui abordera le point suivant :


Catégorie 13 : Une technologie intelligente


Vous avez manqué les premiers webinaires, ce n’est pas grave, ils sont tous disponibles en rediffusion.


Visiter cette page pour en savoir plus!

 

Avez-vous visité le forum récemment?


Vous avez des questions à propos de la gestion des éclosions dans les unités prothétiques? Dans l’affirmative, il faut visiter le forum pour en savoir plus!


Pour en savoir plus, suivre ce lien.

Comments


bottom of page