top of page

Il faut stimuler les résidents en hébergement, d’accord, mais comment?

Il est essentiel de stimuler les résidents dans les milieux d'hébergement afin qu'ils puissent préserver leur autonomie le plus longtemps possible. Toutefois, avec la charge de travail élevée, il est souvent considéré comme impossible d’avoir le temps pour stimuler les résidents. Heureusement, les services des loisirs stimulent les résidents à travers différentes activités. Mais au quotidien, est-ce possible pour les soignants de stimuler les résidents? Dans la dernière édition de la revue La Gérontoise, vous retrouvez les résultats de l’étude de Stéphane Bouffard qui portait justement sur cette question. Il démontre qu'on peut accroître les activités de stimulation au quotidien sans pour autant augmenter de personnel. Comment a-t-il réussi cela? Il a offert une formation aux soignants et du coaching clinique afin de démontrer comment solliciter les capacités résiduelles des résidents à travers les opportunités du quotidien comme au moment des repas, des tâches ménagères et des loisirs. L’article est accessible gratuitement dans la revue la Gérontroise de l’AQIIG.  



 

866 vues
bottom of page