top of page

Parfois il faut viser la simplicité pour que ce soit appliqué: l'exemple de la marche chez les patients hospitalisés

La perte d’autonomie durant l’hospitalisation est un problème observé fréquemment chez les patients âgés. L’inactivité physique est l’une des causes de la perte d’autonomie durant l’hospitalisation. Mais, elle est aussi la cause de delirium et d’une durée d'hospitalisation prolongée. Pour prévenir la perte d’autonomie, de nombreux programmes complexes ont été développés. Ils visent à identifier les patients à risque, dépister leurs facteurs de risque et permettre une concertation en équipe pour intervenir. Bien que ces programmes aient montré de bons résultats en recherche, leur mise en œuvre dans un contexte clinique et leur maintien à long terme restent difficiles.



Récemment, j'ai été particulièrement impressionné par une étude qui adopte une approche différente, centrée sur la simplicité. Ce programme se concentre sur un objectif unique, mais essentiel : augmenter le nombre de pas quotidiens des patients âgés, avec des objectifs clairs et mesurables, tels que le nombre de pas par jour et les sorties dans le couloir. Il met aussi en valeur le rôle crucial des préposés aux bénéficiaires, du personnel infirmier et des médecins dans l'encouragement et la valorisation de l'activité physique chez les patients. Les résultats sont remarquables. Non seulement le programme a aidé à maintenir l'autonomie des personnes âgées, mais l'effet positif de cette initiative éducative et motivationnelle sur la marche s'est maintenu pendant deux ans. Ce résultat rappelle une vérité fondamentale : parfois, il vaut mieux viser une seule cible et l'atteindre que d'avoir 10 cibles et d'en atteindre aucune.


 

Source : Gil, E., Zisberg, A., Shadmi, E., Gur-Yaish, N., Shulyaev, K., Chayat, Y., & Agmon, M. (2023). Still WALKing-FOR: 2-year sustainability of the 'WALK FOR' intervention. Age and Ageing, 52(1), 1-7.

494 vues
bottom of page