top of page

L'indice écrit : une stratégie sous-estimée

Les demandes répétées font partie du quotidien du personnel soignant qui travaille dans les milieux d'hébergement auprès de la clientèle atteinte de problèmes cognitifs. En raison des problèmes de la mémoire de travail et des difficultés à encoder les nouvelles informations, les personnes atteintes de troubles cognitifs vont souvent redemander la même chose. Une question récurrente fréquente est : « Quand est-ce qu’on mange ? »




Le personnel va répondre à cette question avec précision les premières fois, mais 10 minutes plus tard, la question va être reposée. Le personnel tentera aussi de faire de la diversion ou d'autres stratégies pour contourner la réponse à la demande compte tenu du fait que cette question sera reposée quelques minutes plus tard. Une façon simple et efficace d'aider le personnel dans une telle situation est d'utiliser les principes de l'indice écrit. Il s'agit d'afficher de façon efficace un message écrit au bon endroit, avec le bon éclairage, avec les bons contrastes de couleurs, à la bonne hauteur et, pour plusieurs résidents, un miracle pourra se passer. En effet, pour certaines personnes atteintes de problèmes cognitifs qui ont préservé certaines capacités résiduelles, elles peuvent encore lire et comprendre un message écrit. Dans une étude utilisant les principes de l'indice écrit dans un milieu d'hébergement, il a été possible de diminuer de 74 % la fréquence des demandes répétées au moment du déjeuner. Cette stratégie, en plus de permettre d'offrir une réponse aux résidents, a également eu des effets positifs sur le bien-être du personnel...

 

Si vous aimeriez en savoir plus sur les principes de l'indice écrit, les indications, les résidents potentiels et comment la mettre en place, je vous invite à suivre cette formation de mon programme : 1.10 : Les interventions non-pharmacologiques pour le traitement des SCPD (manifestation d’un besoin compromis) : L’indice écrit – partie 1.

 


1 194 vues

Comentarios


bottom of page