top of page

Il est temps d'arrêter de faire perdre le temps au personnel infirmier avec les échelles de risque de chute

Il y a plusieurs années, la communauté de pratique avait publié un article sur l'absence de données scientifiques appuyant l'utilisation des échelles de risque de chute pour prévenir les chutes. Nous avions bien appuyé notre argumentaire par des études qui démontraient qu'il n'y avait pas de valeur ajoutée à utiliser une échelle de mesure en comparaison avec le jugement clinique infirmier. Notre article démontrait que ces échelles font perdre du temps au personnel infirmier alors qu’ils en manquent… Qui plus est, les scores de ces échelles pouvaient mettre en doute le jugement clinique infirmier. Je ne vous cache pas qu’en 2014, il y avait des sceptiques par rapport à notre article…


Or, 10 ans plus tard, alors que des milieux cliniques exigent encore l’utilisation de ces échelles, il est intéressant de constater dans les nouvelles lignes directrices internationales qu'on mentionne maintenant être contre l'utilisation des échelles de risque de chute justement, car elles ne permettent pas de prédire les chutes et elles font perdre du temps au personnel infirmier. Qui plus est, on cite des études qui ont testé le retrait de l'utilisation des échelles de mesure sur l’incidence des chutes. Quel fut le résultat… aucun impact sur la fréquence des chutes. Les données scientifiques sont claires, il faut plutôt réaliser un examen clinique pour bien évaluer objectivement le risque de chute.


En somme, si on veut donner des soins basés sur des données probantes, s’il vous plaît, mettez aux poubelles ces échelles de risque de chute. Par la même occasion, vous allez faire plaisir au personnel infirmier en retirant une tâche inutile!


 

Sources:


Montero-Odasso, et al. (2022). World guidelines for falls prevention and management for older adults: a global initiative. Age and Ageing, 51; 1-36.


Voyer, P., Mercier, J., Roy, S., Claveau, D., Kasprzak, L., Lépine, H., Mignault, J., Rey, S., Fortin, M.C., Desrochers, A., Wilchesky, M., Tremblay, L., Savoie, M., Roy, O. & Morin D. (2014). Plaidoyer pour une valorisation du jugement clinique. Perspective infirmière, 11(4), 27-32.

1 909 vues

2 commentaires


Est-ce que la prochaine étape sera d'influencer les normes d'Agrément à ce sujet ?

J'aime
Prof Voyer
Prof Voyer
02 avr.
En réponse à

oui, j'aborderai cette démarche avec ma communauté de pratique.

J'aime
bottom of page